Dragon Ball Z : la plus grande franchise Manga de tous les temps

A travers l’histoire du manga, Dragon Ball est probablement la franchise la plus connue à travers les générations. Des années Club Dorothée à aujourd’hui, la série Anime DBZ continu de marquer les plus jeunes et restera gravée dans leur mémoire et ce, jusqu’à l’âge adulte.

Franchise dragon ball

Comme beaucoup d’adultes nés dans les années 90, la nostalgie teintée de souvenirs heureux inexprimables viennent envahir mon esprit à la simple évocation de Dragon Ball.

Présentation de la Franchise Dragon Ball

Dragon Ball est une franchise japonaise créée par Akira Toriyama. L’aventure début lorsque le manga est apparu de façon récurrente dans l’hebdomadaire Shonen Jump de 1984 à 1995, narrant les aventures d’un petit garçon à la queue de singe nommé Son Goku, une histoire inspirée du conte chinois « Journey to the West » ou en Français « La Pérégrination vers l’Ouest ». Le protagoniste principal et héros Sangoku est lui-même inspiré du Roi-Singe, héros du conte d’extrême orient. Le manga a par la suite été rapidement adapté pour devenir l’un des anime les plus populaires jamais réalisés.

L’histoire

Partie 1 : Dragon Ball

L’histoire suit les aventures de Goku, ses amis ainsi que ses ennemis à la recherche des Dragon Balls magiques (les Sept boules de cristal) qui peuvent réaliser n’importe quel souhait. L’aventure lorsque Son Goku alors vivant paisiblement de la chasse et de la pêche, rencontre Bulma, une jeune fille de 16 ans à la recherche des 7 Dragon Balls. S’en suit alors de nombreuses rencontres marquées par une multitude de péripéties.

Bien sûr, à peine quelqu’un s’était-il emparé des Dragon Balls qu’il fallait à nouveau les retrouver. La série est divisée en plusieurs arcs, notamment avec l’empereur Pilaf, le 21e Tournoi mondial d’arts martiaux, le combat contre l’Armée du ruban rouge, le 22e Tournoi mondial d’arts martiaux, le Démon Piccolo, et le 23e Tournoi mondial d’arts martiaux, plus quelques mini-arc, créées à l’occasion de la diffusion de la série anime originale Dragon Ball, soit 153 épisodes au total. Après avoir vaincu ces menaces majeures pour le monde, Goku a finalement remporté le tournoi à sa troisième tentative et s’est marié avec la fougueuse et impétueuse Chichi.

Partie 2 : Dragon Ball Z

Après la première saga Dragon Ball, l’anime (notamment dans sa version Américaine et Française) a connu un changement de nom en Dragon Ball Z, tandis qu’il a continué sans interruption sous la dénomination Dragon Ball dans le manga japonais (et toutes les autres versions dans le monde). La raison de ce changement réside dans le fait que la période Dragon Ball Z comportait un changement de producteur, ainsi que certains membres de l’équipe d’animation en plus de subir un bouleversement radical du scénario et un changement de ton qui modifient considérablement l’évolution du scénario. En effet, on passe progressivement d’un manga d’aventure à un manga où l’action et le combat prédominent. Des notions comme « la puissance », « les pouvoirs magiques », et le « dépassement de soi » feront partie intégrante du manga à partir de la saga DBZ.

Au début de cette deuxième partie, on nous révèle que Goku n’est pas un simple garçon doté d’une queue mais l’un des représentants des derniers guerriers de la race extraterrestre Saiyan. Il a été envoyé dans l’espace peu de temps avant que la planète Vegeta ne soit détruite alors qu’il n’était encore qu’un bébé.

On suit tout au long de la progression de l’intrigue Goku et ses amis, renforcés par d’anciens ennemis (un thème qui revient souvent) combattre des méchants toujours plus puissants. D’une durée de sept ans avec près de 300 épisodes, la série peut être décomposée en quatre grands marqueurs temporels principaux : Vegeta, Freezer, Cell et Majin Boo, Majin Buu ou Boubou dans l’anime Français. Dragon Ball le manga et Dragon Ball Z l’anime sont parvenus à une conclusion triomphante post-diffusion après 519 chapitres papier et 444 épisodes d’anime.

Une suite en Anime prolongée

Contrairement à la version manga, Dragon Ball continue les aventures de Goku et les autres héros à travers Dragon Ball GT (DBGT) et Dragon Ball Super (DBS).

Dragon Ball GT

DBGT est une série télévisée diffusée en 64 épisodes de 22 minutes réalisée et produite par Toei Animation. Elle n’est donc pas l’œuvre d’Akira Toriyama.
L’histoire prend place 5 années après le dernier tournoi des arts martiaux de Dragon Ball Z. Alors que Sangoku achève l’entraînement de Oob (oub) dans l’enceinte du palais du Tout-Puissant, il redevient soudainement petit avec son corps d’enfant, à la suite du vœu raté de Pilaf ayant pour conséquence la dispersion des Dragon Balls à travers l’immensité de l’espace. Les boules doivent être réunies dans un délai de un an, sous peine de voir la planète Terre se désintégrer. bS’en suit alors une aventure où Goku accompagné de Trunks et Pan partent à la recherche des Dragon Balls.

Dragon Ball Super

Egalement produite par le studio japonais Toei Animation, DBS est une série animée qui contrairement à DBGT, a pour scénariste l’auteur original du manga Akira Toriyama aussi crédité pour la conception des personnages. L’histoire de Dragon Ball Super début directement après le combat contre Boo. Après une courte période de paix, le dieu de la destruction Beerus se réveille après 39 ans de sommeil, avec la ferme intention d’affronter le légendaire Super Saiyan divin apparaissant dans une ancienne prophétie énoncée par le Poisson Oracle. Cette nouvelle saga Dragon Ball rencontre un grand succès notamment chez les nostalgiques de leur enfance.

De nombreux produits dérivés

Suite à ce succès mondial, il était plus qu’évident que la franchise Dragon Ball assiste à la création de nombreux produits dérivés.

Jeux vidéo

Les premières adaptations jeux vidéo notoires Dragon Ball sont produites sur la NES avec les classiques « Dragon Ball : Le Secret du dragon » et « Dragon Ball: Daimaō fukkatsu ». Il s’en suite une adaptation de jeux de combats adaptés sur toutes les plus grandes consoles à travers les années. Parmi les plus connus, on retiendra par exemple « Dragon Ball Z : La Légende Saien » sur Super Nintendo, « Dragon Ball: Final Bout » sur PlayStation, « les trois premiers Budokai » sur Ps2, « Budokai TenKaichi » sur PS3 et « Dragon Ball Xenoverse » sur PS4.

Autres produits dérivés

Outres les adaptations jeux video, la franchise est également décliné à travers de nombreux produits tels que des cartes de collection, artbooks, guides sur le manga, jeux de société, vêtements de mode, cosplays et déguisements, figurines, jouets, peluches mais également d’autres produits de consommation du quotidien tels que des lampes DBZ, des sets de tables, bonbons, friandises et snacks.

De nombreux films et téléfilms

Le succès de Dragon Ball a vu naître la réalisation de nombreux films, OAV et téléfilms laissant apparaître de nouveaux personnages. On compte 4 films d’animation issus de la première saga Dragon Ball :

  • La Légende de Shenron (1986)
  • Le Château du démon (1987)
  • L’Aventure mystique (1988)
  • L’Armée du Ruban Rouge (1996).

Et on retrouve une dizaine de films animés issues de la saga Dragon Ball Z comptant parmi les plus connus : Broly le super guerrier ou encore Dragon Ball z : Bio Broly.

En conclusion : ce qu’il faut retenir

Dragon Ball est un manga légendaire que n’importe quel enfant devrait avoir vu ou lu. Les combats sont tout simplement épique et si retient de cette franchise, des moments intense de combats, d’aventure transmettant des valeurs essentielles comme le dépassement de soi, la persévérance. Pour ceux qui souhaitent visionner l’anime, tous les arcs et sagas sont disponibles sur le net et pour les amateurs et fans inconditionnels de la franchise, de nombreux produits dérivés sont à votre disposition, soit en boutique spécialisée ou sur le web.

Envie de réagir ? Donne ton avis juste en dessous !

      Laisser un commentaire

      deux × 5 =