Les Fleurs du mal

Les Fleurs du mal
9.5 Notre note

Manga Les fleurs du mal : résumé et avis de la rédaction

Résumé

Les fleurs du mal raconte l’histoire de Takao Kasuga, un collégien sans histoire trop timide pour avouer son amour à la fille qu’il aime : Nanako Saeki. Son livre préféré : le recueil de poèmes de Charles Baudelaire, Les fleurs du mal.

Un jour, alors qu’il retourne en classe pour récupérer « Les fleurs du mal », il trouve un sac de gym et décide par gentillesse de ramener les affaires chez lui. Malheureusement, il se trouve que le sac appartenait à Nanako, la fille pour qui il a le béguin.

Le lendemain, des rumeurs circulent comme quoi des pervers auraient subtilisé le sac de Nanako. Impossible pour Takao de rendre le sac à sa bien-aimée sous peine qu’on le traite de pervers, ce qui nuirait définitivement à sa réputation.

C’est alors qu’il rencontre Sawa Nakamura, une fille de sa classe étrange et solitaire. Sawa lui avoue qu’elle est au courant de tout et commence jouer avec lui en le faisant chanter, l’humiliant et prendra un malin plaisir à le manipuler.

C’est alors que Takao s’enlise lentement dans une descente aux enfers sans fin…

Notre avis sur les fleurs du mal

Ce manga dégage une atmosphère vraiment malsaine, et j’adore ça ! 🙂 Une fois le lecteur plongé dans l’intrigue, il prend part aux tourments et à la torture psychologique infligée par Nakamura sur Takao. Il s’agit tout simplement d’un chef d’oeuvre. Tout y est ! Suspense, tension, stress, angoisse…

Le scénario est magnifiquement construit et l’ambiance oppressante.

Bref, un manga psycho à lire absolument si vous êtes fans de ce genre.


A propos du rédacteur
Mathieu
Mathieu
Accro aux mangas depuis mes 17 ans, mes genres de prédilections sont : les Seinen, Seijin, Shonen, mangas Thriller, Psycho, comiques, combats, action et aventure !
9.5 Notre note
Note de la rédaction

Avis des lecteurs : Soyez le premier à noter ce manga !
Envie de réagir ? Donne ton avis juste en dessous !

      Laisser un commentaire

      vingt − douze =